L’Ancien Éphrem de Katounakia (6/12/1912 – 27/2/1998) – (12) et ses frères en Christ

De gauche à droite, devant l’entrée du Monastère de Vatopaidi : les Anciens Éphrem de Philothéou, Éphrem de Katounakia et Joseph de Vatopaidi

L’Ancien Éphrem et les trois disciples directs de l’Ancien Joseph l’Hésychaste étaient plus unis que des frères selon la chair ; ils étaient pour ainsi dire comme une seule âme. Il disait qu’il avait confiance dans tous ses frères spirituels, mais plus encore dans le Père Joseph de Vatopaidi († 2009). Ce dernier, installé tout d’abord dans leur ancienne habitation de Néa-Skiti, faisant des allées et venues à Katounakia à une époque pénible, un peu avant et après la mort du Père Nicéphore. Par la suite, l’Ancien Éphrem allait à son tour à Vatopaidi pour soutenir le Père Joseph et sa communauté dans les innombrables difficultés et oppositions rencontrées lors de la restauration de ce prestigieux Monastère. Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

L’Ancien Éphrem de Katounakia (6/12/1912 – 27/2/1998) – (11) Paroles sur la vocation monastique

L'Ancien Éphrem de Katounakia et ses disciples, en 1982. Derrière lui se tient le Père Joseph, son successeur et biographe

Nombreux sont ceux qui viennent pour me demander mon avis : doivent-ils ou non devenir moines ? Mais moi, même si dans ma prière je reçois une information divine, je ne la leur dirai pas. Non. La seule chose que je puisse faire, c’est de prier pour que toi tu choisisses ton chemin. Je n’ai pas à te le dire. Non. Demain, après-demain je ne sais pas ce qui peut arriver. Je ne veux pas, parce que j’ai mal interprété quelque chose dans ma prière, que tu viennes me dire que je t’ai pris à la gorge. C’est toi-même qui dois choisir quel chemin tu veux prendre. Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

L’Ancien Éphrem de Katounakia (6/12/1912 – 27/2/1998) – (10) Paroles sur le sacerdoce

L'Ancien Éphrem de Katounakia avec son neveu spirituel, l'Higoumène Éphrem de Vatopaidi, à Katounakia et à Vatopaidi, où il vénère la Sainte Ceinture de la Vierge parmi d'autres saintes reliques

Quand tu célèbres, prends en considération le fait que tu es un médiateur. Que tu reçois du monde souffrance, larmes, maladies, supplications pour les faire monter jusqu’au trône de la divinité. De là tu rapportes au monde la consolation, la guérison, ce dont chacun a besoin. De quelle grande dignité Dieu ne t’a pas jugé digne, mon enfant ! Cultive-la. L’oreille de Dieu est proche de la bouche du Prêtre. Qu’elle est grande la puissance de l’étole ! L’étole, c’est la réconciliation de l’homme déchu avec son Créateur. Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

L’Ancien Éphrem de Katounakia (6/12/1912 – 27/2/1998) – (9) Paroles sur la Grâce divine

La Grâce divine est une, mais elle se manifeste à la mesure de chacun, elle agit, elle se laisse voir. Oui, on la voit ! Comme on tressaille intérieurement quand on la voit, quand on sent cette Grâce divine ! « J’ai dit : vous êtes des dieux, et tous des fils du Très Haut » (Ps 81,6). Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

L’Ancien Éphrem de Katounakia (6/12/1912 – 27/2/1998) – (8) Paroles sur le repentir

Autour de l'Ancien Nicéphore, assis, ses disciples les Pères Procope, Éphrem et Job, le père selon la chair du Père Éphrem

Je ne te reproche pas d’avoir commis des péchés aussi nombreux que graves, non, tu n’es qu’un homme. Je te reproche de ne pas t’être confessé. Voilà ce que je te reproche. Tu as chuté ? Va voir ton confesseur. Tu es tombé encore ? Va voir ton confesseur, dis tout à ton confesseur. Même sainte Marie l’Égyptienne a commencé par se confesser. Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

L’Ancien Éphrem de Katounakia (6/12/1912 – 27/2/1998) – (7) Paroles sur la louange de Dieu

Le lieu de combat spirituel de l'Ancien Éphrem, perché dans les rochers de Katounakia, à 250 mètres au dessus de la mer

Les moines commencent les prières de l’office du matin : « Après nous être levés du sommeil, nous nous prosternons devant Toi, Dieu de bonté, et nous Te chantons, ô Tout-Puissant, l’hymne des anges : Saint, Saint, Saint »….

« Croa, croa, croa », les grenouilles croassent dans l’étang voisin…

L’Ancien dit à son disciple : « Mon enfant, va auprès des grenouilles et dis-leur : “L’Ancien a dit que vous arrêtiez tout de suite, car nous voulons lire l’office.” » Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

L’Ancien Éphrem de Katounakia (6/12/1912 – 27/2/1998) – (6) Prière improvisée

Prière improvisée

« Dieu invisible, immortel, éternel, infini, interminable, inscrutable, immuable,

Dieu qui as créé le ciel et la terre et tout ce qu’ils renferment :

Le soleil, la lune, les étoiles, les mers, les océans et toutes les bêtes animées qu’ils contiennent,

Dieu qui sièges sur un trône de gloire et qui surveilles les abysses,

Notre très doux Jésus !

Des myriades de myriades et des milliers de milliers d’anges se tiennent à Tes côtés,

L'Ancien Éphrem de Katounakia

Et les archanges font un cercle autour de Ta gloire inaccessible.

Les chérubins aux mille yeux et les séraphins aux six ailes T’entourent en proclamant l’hymne très doux et incompréhensible : “ Saint, Saint, Saint ! ”

Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

L’Ancien Éphrem de Katounakia (6/12/1912 – 27/2/1998) – (5) Paroles sur la prière

L'Ancien Éphrem de Katounakia avec ses frères spirituels, les futurs Anciens Charalampos de Dionysiou et Joseph de Vatopaidi, debout

La plus belle prière, c’est celle que tu conçois sur l’instant. Ce n’est pas suffisant, si nous voulons, disons, communier le lendemain, de lire la veille au soir les prières avant la communion. Voici ce que nous lisons : « Mes lèvres sont souillées, mon cœur impur… », sans comprendre ce que nous lisons. Il faut que toi-même tu trouves une prière, toi-même : alors tu comprends ce que tu dis à Dieu. Cela acquiert une grande puissance, pour ainsi dire, une grande force !  Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

L’Ancien Éphrem de Katounakia (6/12/1912 – 27/2/1998) – (4) Paroles sur le combat spirituel

L'Ancien Éphrem de Katounakia avec l'Ancien Émilien de Simonos-Pétra. Il disait de l'Ancien Émilien que Dieu lui avait envoyé un autre Père Joseph

Les sentences des Pères du désert nous racontent que l’Abbé Nisterôs acquit la réputation d’être un saint. Quelqu’un vint le voir et lui dit : « Quelle vertu as-tu pratiquée, Père, pour arriver à un tel niveau ? » Il lui répondit : « Quand je suis arrivé au Monastère je me suis dit ceci : “Toi et l’âne, c’est tout un. Autant l’âne parle lorsqu’on le frappe, autant toi tu dois parler lorsqu’on te frappe.” »

Tel était le fondement de son comportement ; lorsqu’on le frappait, il disait : « Bénissez ! » Mais nous maintenant nous en sommes arrivés au point de ne plus supporter la moindre parole. Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

L’Ancien Éphrem de Katounakia (6/12/1912 – 27/2/1998) – (3) Paroles sur la garde des pensées

Les Anciens Joseph de Vatopaidi et Éphrem de Katounakia avec les disciples du premier, à Néa-Skiti, là où mourut leur Père spirituel Joseph l'Hésychaste.

Dans un Monastère que je ne nommerai pas, le Prêtre était en train d’encenser. Arrivé devant un Ancien, il ne l’encensa pas. L’Ancien, le voyant passer ainsi, lui dit :

« Père, pourquoi ne m’encenses-tu pas ?

Bénissez Révérend Père ! Je ne vous ai pas vu dans la stalle.

Mais j’étais dans ma stalle, Père.

Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

L’Ancien Éphrem de Katounakia (6/12/1912 – 27/2/1998) – (2) Paroles sur la maîtrise de soi

Évangélos Papanikitas, le futur Ancien Éphrem, alors qu'il avait 18 ans

Ne relâche à aucun moment la surveillance sur toi-même. Surveille-toi à chaque instant, examine-toi, tu dois te contrôler. Es-tu en règle maintenant ? Toi qui es moine, si tu es un violent, si tu es un combattant, tu t’examineras toi-même, toute la journée tu te demanderas : « Où en suis-je ? »

Le médecin n’est pas le seul à suivre le malade : celui-ci s’examine aussi lui-même, car il observe si les médicaments que lui a donnés le médecin lui font de l’effet. Ce n’est pas seulement le rôle de l’Ancien de suivre son disciple petit à petit ; toi aussi tu dois t’examiner toi-même. Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

L’Ancien Éphrem de Katounakia (6/12/1912 – 27/2/1998) – (1) Chronologie

L'Ancien Éphrem de Katounakia (1912-1998)

1912 (6 décembre) : Naissance d’Évangélos Papanikitas, le futur Père Éphrem. Son père était alors parti à la guerre et sa mère, en proie à de grandes difficultés, ne voulait pas cet enfant. Par la suite, elle supplia longtemps Dieu de la pardonner et de la rendre digne, elle aussi, de l’habit monastique. C’était un jeune garçon chaste et droit, pieux, bon élève, soumis à ses parents et patient dans l’adversité. Il se lia très tôt avec des moines de la région dont ses futurs Anciens, les Pères Éphrem et Nicéphore.  Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »