Le Père Serge Chévitch (1903-1987), un Starets Russe en Île de France. Biographie (2)

Léonide Ouspensky

A la fin de l’année 1924, Cyrille s’engagea dans le mouvement des « Jeunes Russes » (Mladoross) qui venait d’être créé. Dirigée par Alexandre Kasem-Beg, cette organisation politique, qui avait son siège à Paris, était la plus importante et la plus active de l’émigration. De caractère nationaliste — l’une de ses devises était : « Ni Blanc ni Rouge, Russe » — et empreinte d’idéaux religieux, elle militait pour une restauration, en Russie, d’une monarchie démocratique. À partir de 1933, Cyrille fut le trésorier du mouvement jusqu’à l’extinction de celui-ci en 1939.

Le mouvement fonda plusieurs revues dans lesquelles Cyrille écrivit un certain nombre d’articles concernant, pour la plupart, la situation de l’Église en Russie, et affirmant en particulier la nécessité pour celle-ci, comme condition de sa survie, d’être totalement désengagée politiquement. Ancore Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »