Vie de Joseph l’Hésychaste (10): En première ligne

La presqu'île du Mont Athos, vue du Sud

Depuis le début, l’Ancien regrettait de ne pas avoir rencontré de père spirituel, avec tout ce que ce mot signifie : un homme ayant l’expérience qui convient, un homme qui lui délivrerait un enseignement et le guiderait dans cette vie subtile et mystérieuse. Malgré ses déceptions, comme il nous l’avoua, il ne cessa de chercher et d’espérer. Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

Pourquoi le sourire de l’Ancien Joseph est-il « de l’éternité » ? (French, Γαλλικά)

keidia-5

Honorable Monsieur Papanicolaou,

Quelques heures après l’ensevelissement de l’Ancien Joseph vous avez publié sur votre site internet un article ayant pour titre : « Les funérailles du bienheureux Ancien Joseph de Vatopaidi – Sourire de l’éternité » décrivant en peu de mots l’évènement illustré de quelques photographies. La photographie du défunt, souriant, non seulement des lèvres mais par toute l’expression de son visage, a fait grande impression dans le monde comme nous pouvons le constater d’après les articles et commentaires qui sont apparus sur de nombreux sites internet. Assurément, on rencontre des cas de défunts présentant un visage lumineux, avec une expression de profonde sérénité ; cependant où peut-on trouver un tel sourire ? D’une part, tous les Pères spirituels disent que l’heure de la mort est effrayante pour tout être humain, et d’autre part nous lisons dans les écrits patristiques que ceux qui sont les plus avancés dans la vie spirituelle, par humilité, ne se laissaient jamais gagner par une assurance présomptueuse de leur salut avant d’être passé dans l’autre vie, où il n’y a plus de danger. De plus, l’Ancien Joseph souffrait du cœur et était très accablé par la maladie. Pouvait-il donc mourir en souriant ? Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »