O très sainte Mère de Dieu

Une prière à la Mère de Dieu (saint Ephrem le Syrien)

 O très sainte Mère de Dieu, O toi la seule Femme qui soit absolument pure tant d’âme que de corps, daigne me regarder, moi l’abominable et l’impur, qui ai noircit mon âme et maculé mon corps avec les souillures de ma vie de passions et de gloutonnerie. Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

Αide-moi à ne pas oublier que tout m’est envoyé de Toi.

Prière du matin des startsis d’ Optina

Seigneur accorde-moi de recevoir dans la tranquillité du coeur tout ce que m’apportera cette journée qui commence. Accorde-moi de me livrer entièrement à Ta sainte volonté. A chaque instant de ce jour, instruis-moi en tout et soutiens-moi. Quelles que soient les nouvelles que je reçoive dans le courant de cette journée, apprends-moi à les recevoir avec un coeur paisible, et la ferme conviction qu’elles sont l’expression de Ta sainte volonté. Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

Αναρτήθηκε στις Μοναχικός βίος, Προσευχές. Ετικέτες: , , , . Leave a Comment »

L’Ancien Éphrem de Katounakia (6/12/1912 – 27/2/1998) – (3) Paroles sur la garde des pensées

Les Anciens Joseph de Vatopaidi et Éphrem de Katounakia avec les disciples du premier, à Néa-Skiti, là où mourut leur Père spirituel Joseph l'Hésychaste.

Dans un Monastère que je ne nommerai pas, le Prêtre était en train d’encenser. Arrivé devant un Ancien, il ne l’encensa pas. L’Ancien, le voyant passer ainsi, lui dit :

« Père, pourquoi ne m’encenses-tu pas ?

Bénissez Révérend Père ! Je ne vous ai pas vu dans la stalle.

Mais j’étais dans ma stalle, Père.

Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

Vie de Joseph l’Hésychaste (15) : Repos à Néa-Skiti

La chapelle funéraire et le tombeau de l'Ancien Joseph l'Hésychaste, en bas des bâtiments de l'Annonciation, à Néa-Skiti

Les jeunes disciples, dans leur enthousiasme, aspiraient à mener la même ascèse que les deux Anciens, mais ils n’avaient pas la même constitution. Devant leur insistance, l’Ancien les autorisa pourtant à suivre sa règle de jeûne pendant le Carême de Pâques, à leur grande joie. Mais la cinquième semaine, ils ne se réveillèrent pas à l’heure convenue. Le Père Arsène prévint l’Ancien Joseph : « Révérend Père, les enfants sont malades, ils ne se lèvent pas. Mais non, Arsène, ne soit pas naïf ; ils n’ont rien du tout ! Donne-leur seulement un peu de pain. » Et de fait, quand ils prirent ce “médicament”, ils se rétablirent immédiatement ! Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

Vie de l’Ancien Joseph l’Hésychaste [1898-1959] (7)

Le jeune moine Joseph l'Hésychaste

Tonsure.

L’Ancien Daniel leur dit laconiquement : « Avez-vous un Ancien ? Sans la bénédiction d’un Ancien, aucune œuvre de notre vie monastique ne porte du fruit. Allez auprès d’un Vieillard, quelque simple qu’il paraisse, soumettez-vous à lui. Après sa mort et une fois que vous l’aurez déposé dans le tombeau, vous recevrez en héritage la bénédiction de Dieu qui vous accompagnera et vous dirigera dans chacun de vos progrès. » Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

Vie de l’Ancien Joseph l’Hésychaste [1898-1959] (5)

La chapelle de la Mère de Dieu, sur les pentes de l'Athos (1.500 m d'altitude)

La lumière dans le cœur.

Il avait besoin d’indépendance pour mener ses recherches er mûrir sa décision ; c’est pourquoi, au lieu de faire d’emblée acte d’obéissance auprès d’un des Anciens qui vivaient à cette époque, il négocia un arrangement pour cohabiter avec un vieux moine des environs. De là, il se rendait souvent à la grotte de saint Athanase, le « Patriarche » du Mont Athos (†1001), et y rencontrait le père spirituel qui résidait là, homme paisible et ascète endurant. Mais cela ne plaisait pas à son hôte qui se mit à le traiter rudement, comme s’il avait autorité sur lui. Encore….

Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

Vie de l’Ancien Joseph l’Hésychaste [1898-1959] (4)

L'Ancien Daniel de Katounakia (†1929), aux côtés de saint Nectaire d'Égine (†1920). (icône grecque contemporaine)

Un zèle ardent.

La lecture de ce livre influença tellement l’Ancien qu’il ne pouvait plus rester dans le tumulte de la ville. Il s’en allait dans les endroits inhabités de la banlieue pour y pratiquer l’ascèse à l’imitation des saints moines dont il avait lu la vie : jeûnes, veilles, longues stations debout parfois perché sur un arbre et autres mortifications. Il commença alors à songer au Mont Athos où il pensait trouver des Pères à la mesure de ceux-là. Par une providence opportune, il fit connaissance, à Athènes, avec un moine de la Sainte Montagne qui accepta de l’emmener avec lui à son retour. En attendant, il distribua toutes ses économies en aumônes. Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »