What Christ Accomplished on the Cross

 by Hieromonk Damascene

A talk delivered at the Annual Lenten Clergy Confession of the New Gracanica Metropolitanate and the Western American Diocese of the Serbian Orthodox Church, Jackson, California, March 4/17, 2004.

The topic of today’s talk—what Christ accomplished on the Cross—is of course a prime subject of contemplation during the Lenten season, as we prepare to prayerfully commemorate Christ’s passion, death, and the inevitable consequence of His death: His holy Resurrection. As we call to mind and repent of our sins during the Holy Fast, we also call to mind that which has saved us from the eternal consequences of sin. We call to mind Christ’s life-creating death on the Cross, which He underwent for the salvation of each one of us.

The Orthodox dogma of our redemption—which includes the doctrines concerning Christ’s incarnation, death and Resurrection—is the chief dogma of our Faith, together with the dogma of the Holy Trinity. I have been especially contemplating and reading Patristic writings on this subject for a few years now. It is a vast subject. In this lecture I will try to outline its main points in a linear and chronological fashion. I will speak about the state of man before the Fall and after the Fall, and then speak about how Christ saved us from the consequences of the Fall through His incarnation, death and Resurrection. Finally, I will summarize all the present and future accomplishments of Christ’s redemptive work. Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

Homelie Pascale St Jean Chrysostome

Le jugement et l’entrée dans la vie éternelle s’accomplissent, selon saint Syméon le Nouveau Théologien, dès ici-bas, avant la mort et la résurrection, dans les saints vivant en communion constante avec Dieu.

La conscience de la plénitude de l’Esprit-Saint donnée à chaque membre de l’Église, selon la mesure de l’élévation personnelle de chacun, fait évanouir les ténèbres de la mort, la crainte du Jugement, le gouffre de l’enfer, en dirigeant les regards uniquement vers le Seigneur venant dans sa gloire. Cette joie de la résurrection et de la vie éternelle fait de la nuit pascale un « festin de la foi », où chacun participe, ne fût-ce que dans une très faible mesure et pour quelques moments, à la plénitude du « huitième jour » qui n’aura point de fin. Une homélie attribuée à saint Jean Chrysostome lue chaque année pendant les matines de Pâques, exprime parfaitement le sens de cette plénitude eschatologique à laquelle aspire la chrétienté orientale : Encore… Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

Le Père Serge Chévitch (1903-1987), un Starets Russe en Île de France. Biographie (2)

Léonide Ouspensky

A la fin de l’année 1924, Cyrille s’engagea dans le mouvement des « Jeunes Russes » (Mladoross) qui venait d’être créé. Dirigée par Alexandre Kasem-Beg, cette organisation politique, qui avait son siège à Paris, était la plus importante et la plus active de l’émigration. De caractère nationaliste — l’une de ses devises était : « Ni Blanc ni Rouge, Russe » — et empreinte d’idéaux religieux, elle militait pour une restauration, en Russie, d’une monarchie démocratique. À partir de 1933, Cyrille fut le trésorier du mouvement jusqu’à l’extinction de celui-ci en 1939.

Le mouvement fonda plusieurs revues dans lesquelles Cyrille écrivit un certain nombre d’articles concernant, pour la plupart, la situation de l’Église en Russie, et affirmant en particulier la nécessité pour celle-ci, comme condition de sa survie, d’être totalement désengagée politiquement. Ancore Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

Rundschreiben, 21. Januar (www.Edition Hagia Sophia.de)

Gregor Fernbach

21. Januar +++ Gedächtnis des gottgeweihten Vaters Maximos des Bekenners.

Werte Freunde der Edition Hagia Sophia, liebe Brüder und Schwestern in Christo!

Zunächst wünschen wir Ihnen Gottes Segen für das neue Jahr 2010!

Ein Wort zuvor: Bevor wir mit einem kleinen Rückblick auf unsere Arbeit im letzten Jahr beginnen, möchten wir Ihnen für die von Ihnen dargebrachte Unterstützung in Form von Bestellungen, Buchhinweisen, Kritiken und vor allem auch für Ihre Gebete von Herzen Dank sagen. Ein gewagtes Projekt, wie das der Gründung eines christlich-orthodoxen Verlages, heute und in Deutschland, ist kein leichtes Unterfangen. Ernsthafter, in der Tradition der Kirche ankernder Glauben, ist in einer Zeit von Spaßgesellschaft und „Fastfood“-Esoterik nicht angesagt. Doch weder sollten die Kraft des Gebetes, noch der Glaube an die Wahrheit des Gottmenschen Christus unterschätzt werden. Und so werden wir – so Gott will – in diesem neuen Jahr noch einige weitere wichtige Werke des orthodoxen Christentums veröffentlichen!

Weiterlesen…

Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »

Vladimir Lossky (1903-1958), un des plus grands théologiens orthodoxes de notre temps

Né le 8 juin [26 mai calendrier Julien] 1903, le lundi de la Pentecôte. Son père, Nicolas Lossky, philosophe renommé, refuse de quitter la Russie pendant la période révolutionnaire.

Novembre 1922 : le gouvernement soviétique expulse Nicolas Lossky et sa famille, qui séjournent à Prague de la fin 1922 à octobre 1924. Διαβάστε τη συνέχεια του άρθρου »